28 janvier 2020

Cérémonie des vœux 2020 du CHPB : « Faire en sorte que l’hôpital public reste un acteur principal du territoire »

Le 28 janvier 2020 a eu lieu la traditionnelle cérémonie des vœux au personnel du Centre Hospitalier Yves Touraine de Pont-de-Beauvoisin (CHPB), en présence de :

  • „ Stéphane Fraisse, Directeur délégué du CHPB
  • „ Laurence Bernard, Directeur du Groupe Hospitalier Nord-Dauphiné
  • „ Dr Philippe Hagopian, Président de la commission médicale d’établissement (CME)
  • „ Michel Serrano, Maire de Pont-de-Beauvoisin et Président du conseil de surveillance du CHPB.

Cet événement réunissant les collaborateurs de l’établissement a été l’occasion pour le Dr Philippe Hagopian, président de la CME arrivé au CHPB il y a 20 ans, de souhaiter publiquement la bienvenue au nouveau directeur délégué Stéphane Fraisse, en l’assurant du soutien de la communauté médicale pour l’aider à dynamiser et pérenniser le CHPB.

Laurence Bernard et Michel Serrano se sont joints au Dr Hagopian pour remercier Jean-Marie Cipriano, acteur de la construction du GHND et ancien directeur délégué du CHPB. Neuf ans dans cette fonction lui ont permis de mener à bien des réalisations majeures, telles que l’ouverture du court séjour gériatrique, l’arrivée du scanner, l’informatisation du dossier patient, la construction du nouvel EHPAD…

Bilan 2019

Même s’il n’a pu être exhaustif dans le bilan de l’année écoulée du fait de son arrivée sur l’établissement en novembre 2019, l’obtention récente d’une incitation financière à la qualité a déjà permis à Stéphane Fraisse de constater « l’investissement constant de tous les agents qui a permis de maintenir un haut niveau de qualité ».

Cet engagement s’est également traduit dans des projets comme :

  • la mise en œuvre d’une politique de résorption de l’emploi précaire
  • le développement d’un politique d’accompagnement et de maintien dans l’emploi
  • le renforcement du dialogue social
  • la refonte concertée de l’ensemble de l’organisation du temps de travail du personnel paramédical
  • le déploiement de la commission de formation
  • la réorganisation des urgences avec la modification du temps de travail des brancardiers, l’ajout des ASD dans les effectifs du service.

2019 a aussi été marquée par la création de nouveaux projets sur le territoire, en association avec les autres établissements du GHND, notamment avec la création d’enquêtes de satisfaction et d’évaluations internes communes et les olympiades inter-EHPAD qui se sont déroulées au CHPB.

Laurence Bernard a quant à elle évoqué le démarrage du travail de refonte du projet médico-soignant de territoire (PMST), « pour travailler collectivement à construire les différentes filières patients ». Elle a souligné « la dynamique territoriale qui est au rendez-vous » dans cet établissement qui a souvent « été en pointe sur des innovations dans le GHND ». « Vous êtes une équipe » a-t-elle martelé en guise de constat d’« une solidarité et une dynamique palpables », liées à la taille de l’établissement et à la qualité de sa gouvernance.

Perspectives 2020

2020 sera une année « pleine d’espoir et d’exigence » pour Stéphane Fraisse, qui verra se poursuivre les travaux sur le nouveau bâtiment d’accueil de l’activité SSR du CHTP, dans le cadre du PMST. De même, le projet de réhabilitation des locaux des urgences sera présenté à l’ARS et permettra d’améliorer l’accueil et l’orientation des patients, en partenariat avec les médecins de ville dans le cadre du CPTS, pour permettre l’ouverture d’une maison médicale de garde en continuité des urgences. De plus, un logiciel qualité commun sera mis en service en ce début d’année.

Le directeur délégué entend également :

  • mettre en place des séances de « Vis ma vie » pour renforcer la transversalité et la solidarité entre les équipes
  • promouvoir la simplicité dans les procédures et les protocoles
  • promouvoir l’innovation organisationnelle, partir des contraintes pour trouver les nouvelles manières de faire
  • travailler sur les organisations et les structures, par exemple en centrant nos points de vue sur l’organisation patient en parcours ou par filière
  • offrir plus de liberté dans les manières de réaliser les missions.

Parce que la construction de véritables parcours de santé clairs et lisibles, ne peut se mener qu’en coopération avec les acteurs de la ville, Michel Serrano a annoncé la collaboration avec le GHND d’une future maison médicale de garde portée par la mairie de Pont-de-Beauvoisin.

Pour le Dr Philippe Hagopian, après une année 2019 « au contexte social particulier », 2020 sera consacrée à stabiliser les équipes médicales, notamment en travaillant de plus en plus avec la ville et les médecins du CHPO. Selon le maire Michel Serrano, c’est sûr, « le CHPB a une carte à jouer dans ce territoire ».

En conclusion, Laurence Bernard a rappelé que « ce qui nous anime tous », c’est « faire en sorte que l’hôpital public reste un acteur principal du territoire. Cela nécessite une énergie permanente. Nous avons un combat à mener pour garantir cette offre de proximité. Et ce combat, nous ne le réussirons que collectivement. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles récents

Share This