07 mai 2020

Covid-19 : Point de situation dans les établissements du GHND au 7 mai 2020

En concordance avec la courbe nationale, le Groupement Hospitalier Nord-Dauphiné (GHND) poursuit son lent infléchissement des cas de Covid-19, autant sur le secteur des soins critiques que sur les services de médecine. La médecine gériatrique et l’EHPAD Jean Moulin conservent cependant un taux d’hospitalisation élevé de patients confirmés Covid-19.

Au total, sur les quatre établissements du GHND, depuis le 14 mars, 274 patients ont été confirmés Covid-19 et 38 décès sont à déplorer (31 au CHPO et 7 au CHPB). Cependant la situation de pandémie actuelle ne permet pas d’avoir une vision exhaustive des patients avérés positifs au Covid-19.

 

Au 7 mai 2020 :

  • Au Centre Hospitalier Pierre Oudot de Bourgoin-Jallieu (CHPO), 37 patients sont actuellement hospitalisés, dont 7 en réanimation.
  • Au CH Yves Touraine de Pont-de-Beauvoisin (CHPB), 13 patients sont hospitalisés.

 

Depuis le 30 mars, le GHND a également enregistré 142 retours à domicile après hospitalisation.

 

Dépistage de patients positifs à l’EHPAD Jean Moulin

La semaine passée a vu l’apparition chez plusieurs patients de l’EHPAD et de l’USLD (unité de soins de longue durée) Jean Moulin de symptômes évocateurs du Covid-19. Une opération de dépistage a révélé 15 cas positifs. Afin de limiter la propagation du virus dans l’établissement, ceux-ci ont été hospitalisés au CHPO, où deux décès sont malheureusement survenus.

 

Dès l’apparition du premier cas le 26 avril, l’hospitalisation des patients dans l’un des services de médecine ou de gériatrie du GHND dédiés au Covid-19 a été priorisée. Ces transferts visent à limiter une contamination croisée au sein des EHPAD Jean Moulin et Delphine Neyret. Depuis le 6 mai, l’unité des lits sas a été reconvertie en unité dédiée à la prise en charge des résidents d’EHPAD atteints de Covid-19.

 

Les familles ont toutes été contactées pour les informer de la situation et des mesures prises. Par ailleurs, afin de limiter les risques, l’assouplissement des visites annoncé par le Ministre des solidarités et de la santé le 19 avril restera limité et très encadré. Une réunion téléphonique a eu lieu le 5 mai avec le conseil de vie sociale de l’établissement.

 

Assouplissement du confinement des résidents d’EHPAD

Les quatre autres EHPAD du GHND (Delphine Neyret à Bourgoin-Jallieu, Le Thomassin à Pont-de-Beauvoisin, La Tour-du-Pin, Morestel), quant à eux, ne présentent aucun cas de Covid-19 à ce jour. Le confinement de leurs résidents a donc pu être assoupli, sous réserve de l’application stricte d’un protocole encadré nationalement, reposant sur la demande ou l’accord des résidents pour qui le confinement a un fort impact sur la santé physique et mentale. Les visites désormais possibles sont encadrées pour protéger les résidents.

 

Soins critiques

L’activité enregistrée permet d’imaginer un retour rapide à la normale. Un dispositif global est travaillé avec les Hospices Civils de Lyon auxquels est rattaché le CHPO pour la gestion des lits de réanimation pendant la crise, en lien avec l’ARS. La clinique Saint-Vincent-de-Paul et le CHPO ont travaillé à un protocole d’accord pour mettre en œuvre un nouvel appui des anesthésistes et des personnels soignants, ainsi que la mise à disposition de respirateurs en cas de rebond épidémique.

 

 

Mesures de déconfinement progressif

A partir du 11 mai, dans le cadre du déconfinement progressif, les patients admis en hospitalisation ou en consultation devront suivre un protocole très strict d’admission. Dès l’entrée, l’accès sera contrôlé par un agent de sécurité, qui vérifiera la convocation, le port d’un masque personnel apporté par le patient et la friction des mains à la solution hydroalcoolique. Les accompagnateurs sont interdits, sauf pour les mineurs et les patients dépendants qui peuvent venir avec une seule personne. Afin de respecter la distanciation sociale, des circuits précis d’arrivée et de départ, balisés au sol, seront à suivre. Les ascenseurs ne pourront accueillir que deux personnes à la fois au maximum. Les visites resteront interdites, sauf autorisation exceptionnelle du service d’hsopitalisation. Enfin, les patients qui avant leur admission ou leur consultation présenteraient des signes évocateurs du Covid-19 seront invités à contacter le service.

 

Tous les patients venant à l’hôpital pour une consultation ou une hospitalisation seront contactés par téléphone ou e-mail afin de remplir un questionnaire avant leur venue. Les éléments recueillis permettront d’adapter les modalités de leur prise en charge.

 

Le GHND s’inscrira également dans le dispositif de suivi des patients prévu par l’assurance maladie afin de casser la chaîne de contamination par l’isolement des personnes contagieuses, et éviter ainsi le retour à des mesures de confinement.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles récents

L’addictologie s’étend au CHPB

L’addictologie s’étend au CHPB

Dans le cadre du Groupement Hospitalier Nord-Dauphiné (GHND), le service addictologie du Centre Hospitalier Pierre Oudot de Bourgoin-Jallieu (CHPO) étend désormais son activité au Centre Hospitalier Yves Touraine de Pont-de-Beauvoisin (CHPB). En mars 2020, l’équipe de...

lire plus

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS

Share This